lundi 15 août 2016

L'espoir de Louise

Salut lecteur

Me revoilà avant les premières neige un miracle! bon ne soit pas déçu ce n'est pas pour te parler encore de couture mais d'espoir. L'espoir d'une famille que je ne connais pas mais dont l'histoire me touche (euphémisme pour dire, me tort complètement les boyaux, ça arrive!)

Ce n'est pas elle - photo pinterest
Il y a une petite fille qui n'a pas de chance, elle s'appelle Louise, atteinte d'une tumeur hargneuse, les médecins français ont jeté l'éponge, mais pas les médecins américains. La médecine américaine est plus à la pointe dans certains domaines, notamment en proposant des protocoles de soins qui mettront des années à arriver chez nous.



c'est pas elle - mais ça aurait pu

Les parents de Louise ont alors rempli toutes les démarches pour pouvoir se rendre sur place et s'ils reçoivent des aides, une grosse grosse part reste à leur charge. Forts des exemples de solidarité massives vues sur le net ils ont lancé une cagnotte leetchi pour couvrir le reste des dépenses.

Là c'est elle!

Et là l'espoir se transforme en amertume. La cagnotte ne décolle pas, les partages sont limités et les médias restent muets malgré les sollicitations de la maman. Pas assez bankable leur histoire? Le malheur de cette petite fille n'est pas assez trash, pas assez mis en scène? sans photos d'elle branchée à des tubes la solidarité reste au plancher?

C'est dur à encaisser. Après avoir donné ce que je pouvais, je me suis demandée ce que je pouvais faire,et pinaise que j'aimerai avoir une baguette magique, comme ce n'est pas le cas, alors je partage leur histoire, sait on jamais lecteur si toi aussi tu peux faire quelque chose.


Et pourquoi je fais ça, parce que bordel je ne pouvais pas juste détourner les yeux! Si l'histoire devient virale alors Louise a une chance.

Merci lecteur de m'avoir lu jusqu'ici et on se revoit bientôt.

mercredi 3 août 2016

On la refait!!!


Hum, bon j'avais annoncé un come-back il y a de cela quelques semaines ...mois, et lecteur tu n'as rien vu, pas une ligne, pas un article, rien!

Et bien pour résumer: "life is what happens while you're busy making other plans" (dixit John Lennon ou le daila Lama on s'en fou et ça sonne mieux en anglais!)

Pour résumer, 

D'abord j'ai découvert les joies de la maternité, avoir un enfant c'est un peu comme tomber amoureuse sans que la passion ne retombe jamais. Tu as envie de devenir number one en cup cake, être imbattable en pédagogie montessori tout en lui laissant vivre sa vie! Bref tu deviens schizophrène!

-
 quand tu profite de ta fille
 -
http://jeveux1bebe.com/
et quand tu culpabilise à fond de reprendre le travail / de la confier à quelqu'un, j'en passe et des meilleurs.

Bref, des semaines de réflexion sur la meilleure organisation pour la famille, pour ne pas délaisser le Chef Gob, continuer mon travail...oupas...réduire le travail ...oupas....

Et puis là prise dans mes questions métaphysiques, paf la tuile...mais la tuile version xxl, le modèle lourd avec double effet kisscool! Rien d'irrémédiable je te rassure lecteur mais quand même. 
Un beau matin, alors que c'était mon tour de grasse mat, je me suis levée juste à temps pour recevoir sur mon talon d'achille une porte de placard tombée de toute sa hauteur. 
Vitesse + poid de l'objet = direction les urgences pour découvrir avec horreur qu'il fallait opérer, porter un plâtre, puis réapprendre à marcher.

Je passe sur l'angoisse provoquée par l'idée que la porte aurait pu tomber sur ma fille (et comme ça n'a pas été le cas merci à toutes les divinités de ce monde et des autres pour qu'il en ai été ainsi!) et les deux jours d'enfer dans un hôpital en sous effectif (et oui c'était le week-end).
 Associez cela à des plus que probables coupes budgétaires et vous obtenez une opération en urgence après plus de 24h avec une plaie ouverte et un tendon divisé en deux.



6 semaines ont passé depuis l'accident. Je n'en ai rien fait à part attendre, les plâtres ça m’annihile les neurones, allez comprendre!

Mais aujourd'hui le plâtre a été retiré,  je ne marcherai que dans plusieurs semaines, mais je reprends le clavier, après ce premier article au style hasardeux, j'espère bientôt reparler couture, cuisine, voyage et tutti quanti. Je te parlerai aussi lecteur de projet de vie, de rééducation alimentaire, de pourquoi tu ne verras pas de photos de ma fille sur ce blog...et aussi de costume!

A bientôt.

lundi 23 novembre 2015

Come back

Taadaaammmm! me revoilà!
.....
Euh il y a quelqu'un? C'est un peu poussiéreux ici!
 Bon j’admets, un an et demi d'absence c'est un poil de l'abus. Ne t'énerve pas lecteur je t'explique. En image pour éviter de trop longues explications.

mercredi 30 avril 2014

looking for serenity

Et je ne parle pas d'un vaisseau spatial!

Plus d'un mois sans poster, in extremis je publie quelque mots pour qu'avril ne s'achève pas sur le silence. Lui et moi n'avons pas été tellement d'accord, je n'ai pas vraiment apprécié les montagnes russes émotionnelles que cet ambassadeur du printemps m'a fait vivre.

dimanche 30 mars 2014

Un si beau gentilhomme Tudors

Un bal c'est déjà une belle expérience en soi, mais en galante compagnie c'est encore mieux. J'avais réussi à décider le Chef Gob à m'accompagner, au stage et au bal, en échange de la tenue adequat.

Et nous voici tout deux au bal!



Autant je trouve qu'il y a redire sur ma tenue autant je suis très fière de celle du Chef Gob, dont je vous livre ici les étapes de réalisation.

mardi 18 mars 2014

Robe "Quattrocento" pour bal renaissance de Nantes

Enfin des nouvelles réjouissantes du front de la couture. Après un repli sur le projet "Lucrèce" pour cause de révision de la stratégie, le haut commandement est heureux d'annoncer une percée sur le projet "quattrocento". Lecteur si tu ne le trouves pas sur la liste de projets 2014, c'est normal, il s'agit là d'un impromptu, à l'occasion d'un bal renaissance que je ne pouvais manquer!

Voici l'en-cours bien avancé


et le dos

dimanche 9 mars 2014

Robe de marchande fin XV° epic fail n°1

Salut lecteur, il était temps que je te reparle de mes projets couture de 2014.
J'ai entamé la robe de marchande fin XV° en février, et avec elle ma première série d'epic fail de la saison!

Voici la bête au jour d'aujourd'hui en cours de réalisation:



Voici la source d'inspiration, la très réussie robe renaissance italienne de Jenny la fleur (va sur son site lecteur c'est fantastique) qui est elle même inspirée de tableau etc:

dimanche 23 février 2014

Premiers pas avec la brodeuse

Il y a 2 ou 3 ans j'avais succombé aux sirènes de la machine à coudre/brodeuse Brother qui me faisait rêver depuis longtemps. L'assentiment moral du Chef Gob, couplé à une promotion tout à fait alléchante (une surjeteuse et le logiciel de création de motifs offerts)


Une fois l'objet de désir entre mes mains, j'ai longtemps hésité à l'employer. C'est le chef Gob qui le premier l'a employée, pour coudre d'abord puis pour broder. Il ya deux ans j'ai finalement abandonné ma vieille Toyota pour coudre sur la Brother, ce fut comme quitter une 2CV pour entrer dans une Audi. La broderie me faisait encore peur, je ne m'en sentait pas capable. Puis j'ai lu les articles du blog de Claudine et ses essais réussis dans le domaine. Et j'ai eu envie de m'y mettre, sous le patronage bienveillant du chef Gob.

vendredi 21 février 2014

"collectionnite" de patrons

Je suis irrécupérable, et le pire c'est que je ne pourrai plus faire la guerre aux armées de Wharammer du Chef Gob sans être de mauvaise foi!


Une petite collection qui totalise (tout n'est pas sur la photo):

- 34 patrons de costumes "historiques" femme
- 15 patrons de costumes "historique" homme
- 14 patrons de costumes fantastiques femme
-5 patrons de costumes fantastiques homme
- 8 patrons de costumes enfants
- 8 patrons d'accessoires
- 3 patrons de robes de mariées

- 3 recueil de la coupe d'or: un années 50's, un années 60's, un 2000's
- 8 livres de patrons/coupes historiques ou de costumes de scènes
- 4 livres de patrons pour enfants

....et la collection de magasine burda que l'on sait!

Honnêtement, il va falloir que je m'y mette sérieusement! Ce qui me rassure c'est que pour un même costume j'utilise plusieurs éléments de patrons différents (je n'aime pas que l'on reconnaisse la coupe d'un patron du commerce, je n'aime pas copier coller un modèle)

Il faudra aussi que je réfléchisse à un classement qui me permette de faire rapidement le pont sur ce que je possède sur un période, une coupe, pour éviter de devoir tout recompiler à chaque projet couture.

mercredi 19 février 2014

La révolution du cutter totatif et de la roulette à patron!

Lors du Creativa de Monptellier sur lequel je suis allée exposer, le Chef gob m'a fait cadeau d'une table de découpe A1 et d'un cutter rotatif. 


Après essai, une seule question subsiste: comment ai je pu m'en passer si longtemps? C'est une vraie révolution dans ma manière d'appréhender la coupe. Je profite de quelques minutes de liberté pour te faire partager cela, lecteur.